đŸ™‹â€â™€ïžđŸ’â€â™‚ïžÂ Images d’enfants #Jour6
« Enfant au Daruma », netsuke, © R. Carreras/Musée Georges-Labit-Ville de Toulouse

Le mot netsuke («ne»= racine ; «tsuke» = attacher ) dĂ©signe un bouton permettant de fixer Ă  l’obi (ceinture) du kimono, une cordelette reliĂ©e Ă  de petites boĂźtes, les sagemono. Le netsuke sert Ă  bloquer le tout pour Ă©viter qu’elles ne tombent. En effet, les habits traditionnels japonais n’ont pas de poches. Pour transporter les objets du quotidien tels qu’une pierre Ă  briquer, des mĂ©dicaments ou encore le matĂ©riel d’écriture et les sceaux Ă  cacheter, les japonais inventent cet ingĂ©nieux systĂšme.

A l’origine, simple morceau de bois percĂ© de deux trous, le netsuke devient au fil des siĂšcles, un Ă©lĂ©ment trĂšs travaillĂ© du vĂȘtement traditionnel. Ces petites sculptures, de 3 Ă  8 centimĂštres, peuvent ĂȘtre en bambou, buis, corne de cerf, ambre, porcelaine, os, ivoire
 Le netsuke est l’exemple de la prĂ©cision, de l’habiletĂ© et du raffinement dont font preuve les artisans de l’époque. Les thĂšmes choisis pour ces objets sont nombreux comme les animaux rĂ©els ou fantastiques, des scĂšnes de la vie quotidienne, des hĂ©ros de lĂ©gende, les divinitĂ©s du monde bouddhique


Ce netsuke reprĂ©sente un enfant assis portant un vĂȘtement traditionnel Ă  motif floral. Il se tient Ă  cĂŽtĂ© d’une reprĂ©sentation de Daruma, moine ayant apportĂ© le bouddhisme zen au Japon. Plusieurs lĂ©gendes sont associĂ©es Ă  ce personnage trĂšs populaire au Japon. Une d’entre elles raconte que le moine indien Bodhidharma se serait endormi pendant sa mĂ©ditation et que, fou de rage, il se coupa les paupiĂšres pour rester Ă©veillĂ©. Les paupiĂšres tombĂ©es au sol auraient germĂ©es, donnant les premiĂšres pousses de thĂ© vert. Les moines prendront l’habitude d’en boire pour rester Ă©veiller. Une autre indique que pendant sa longue mĂ©ditation, il aurait perdu l’usage de ces membres, ce qui explique qu’il est reprĂ©sentĂ© de maniĂšre arrondi, prenant la forme d’un culbuto.

De nos jours, il est frĂ©quent de trouver des Daruma en papier mĂąchĂ© ou en bois au Japon. En gĂ©nĂ©ral de couleur rouge avec des motifs dorĂ©s ou noirs, les Daruma peuvent Ă©galement ĂȘtre de couleur blanche, rose, verte, noire ou dorĂ©e. A chaque couleur est associĂ©e une signification apportant amour, fortune, bonheur…