Tête royale

Numéro d’inventaire : 49.282
Date de création : XIVe s. av. J.-C. ?
Lieu de création : Egypte
Matière : Granit, émail, argent

La tête royale provient certainement de la collection du général Dugua qui a accompagné Bonaparte lors de l’expédition d’Égypte en 1798. Il s’agit d’une tête d’un pharaon en granit coiffé du pschent (c’est-à-dire de la couronne réunissant les coiffes de la Haute et de la Basse-Égypte. La couronne de la Haute- Égypte est une mitre blanche, tandis que celle de la Basse- Égypte est de couleur rouge.

En l’absence d’inscription, il est difficile d’identifier le souverain sculpté. En effet, le portrait égyptien ne peut être entendu de manière classique, c’est-à-dire comme une représentation fidèle de la personne. Il ne s’agit pas d’une quête de réalisme, mais de la représentation d’une fonction celle de la royauté en lien avec l’exercice liturgique qui lui incombe.

(Livia Meneghetti, 2016)