Lion dressé

Numéro d’inventaire : 69.1.3 (don de l’Ecole Française d’Extrême Orient)
Date de création : 1er quart du Xe siècle
Lieu de création : Trà kiêu, royaume Champa (Vietnam)
Matière et technique : Grès taillé
Dimensions (H x L x P) : 76 x 31 x 32 cm

Trà Kiêu fut la première capitale du royaume Champa, situé sur le territoire de l’actuel Vietnam. Conduites par Jean-Yves Clayes en 1927-1928, les premières fouilles du site révélèrent un nombre important de lions dressés qui devaient orner le soubassement de l’un des sanctuaires de la cité, tout comme les éléphants passants et les danseurs à l’écharpe.

Dans sa position dressée, le lion – qui n’est pas un animal endémique du Vietnam – est interprété et transformé par les sculpteurs en un être fabuleux, mi-homme, mi-animal à l’ agressivité accentuée par ses globes oculaires exorbités et sa crinière dressée en flammèches. Conformément à la tradition indienne, les lions de Trà Kiêu symbolisent le pouvoir royal.

[Cliché Jacques Vieussens]