Faucon pèlerin

Numéro d’inventaire : 49.16
Lieu de création : Egypte
Matière et technique : Bronze incrusté d’obsidienne et de lapis-lazuli
Dimensions (H x L x P) : 15,8 x 6,2 x 11,7 cm

A l’aspect humain d’Horus, on pouvait préférer la version falconidée, quoique toutes les silhouettes de faucons ne soient pas des Horus. Il y a, dans la vallée du Nil, diverses divinités qui choisissent ce mode d’expression animale, sans que l’on puisse les distinguer a priori. Les ex-votos de faucons pèlerins portent toutes les caractéristiques naturalistes de l’animal. Certains exemplaires, comme celui du musée, sont particulièrement réussis ; les détails – yeux et larmiers – sont rendus à l’aide de pierres fines : obsidiennes (oeil), lapis-lazuli (larmier), tandis que les pattes sont réalisées à l’aide de deux autres moulages à la cire perdue. Certaines de ces petites statuettes étaient creuses, et l’on pouvait y glisser un fragment d’une momie animale afin de les animer.

(d’après Sydney H. Aufrère, Les collections égyptiennes de Toulouse, Musée Georges-Labit, 1995)