Dvârapâla – gardien de porte

Numéro d’inventaire : 85.1.1 (achat)
Date de création : 4e quart du XIIe siècle
Lieu de création : Angkor, Empire Khmer (Cambodge)
Matière et technique : Grès, taille directe
Dimensions (H) : 40 cm

Les monuments d’Angkor étaient ornés de dvārapāla – gardiens de porte. Cette tête porte la coiffure conique décorée de rangées de pétales de lotus représentant l’aspect bienveillant de ces gardiens qui vont toujours par paire – l’autre gardien incarnant l’aspect farouche – jouant ainsi un rôle d’accueil et de défense.

(d’après Violette Fris-Larrouy, Les collections du musée Georges-Labit, 1997)

[Cliché Rodolphe Carreras ]