Assiette

Numéro d’inventaire : 71.3.8 (achat)
Date de création : Période Qing (1644-1911), règne de Qianlong (1736-1795)
Lieu de création : Chine
Matière et technique : Porcelaine peinte
Dimensions (D) : 22 cm

Le règne de Yongzheng (1722 – 1735) fut marqué par l’arrivée d’un pigment rose à base de chlorure d’or, d’origine occidentale, découvert par Andreas Cassius vers 1650, donnant aux émaux une couleur rose très délicate. Il fut introduit en Chine par les Jésuites et adapté avec succès à la porcelaine vers 1720 sur des pièces qui furent dites de la famille rose. La gamme des tons que permettait ce rose pourpré fut enrichie par l’emploi d’un blanc mat à base d’arsenic, dont le mélange avec différentes couleurs donnait des tonalités douces et fraîches, ainsi que des gradations claires et opaques qui permirent, pour la première fois sur les émaux, d’obtenir des volumes à la façon occidentale.

Cette assiette sans marli, au délicat décor de fleurs et au fond blanc lisse et brillant correspond au style de la majorité des pièces fabriquées pour le marché intérieur. Les porcelaines destinées à l’exportation mais aussi à la cour en quête de nouveauté, avait des décors et des formes beaucoup plus chargés.

(d’après Violette Fris-Larrouy, Arts de Chine. La collection chinoise du musée Georges-Labit, 1999)

[Cliché Jacques Vieussens]