Le musée Georges-Labit

Le musée Georges-Labit conserve une des plus belles collections françaises d’art oriental – Japon, Chine, Asie du sud-est, Inde, Tibet, Népal – ainsi qu’une importante collection d’antiquités égyptiennes.

Le musée est fondé en 1893 par Georges LABIT (1862-1899) pour abriter les collections de ce voyageur passionné d’ethnologie, d’histoire de l’art et d’histoire des religions. A sa mort en 1899, le musée revient à son père qui le lègue à la ville de Toulouse en 1912.
A partir des années 1930, le musée très hétéroclite de Georges LABIT oriente définitivement ses collections vers les arts d’Asie. En 1948, à l’occasion d’une nouvelle répartition des collections municipales, le musée reçoit d’autres pièces asiatiques et la collection égyptienne.
Par la suite, les collections du musée s‘enrichiront grâce à l’apport de plusieurs collectionneurs, les acquisitions des conservateurs successifs et des dépôts de l’Etat.

Le bâtiment du musée, conçu par l’architecte toulousain Jules CALBAIRAC (1857-1935) à la demande de George LABIT, présente une architecture d’inspiration mauresque, dans le style des villas exotiques alors à la mode. Avec son jardin botanique agrémenté de plantes asiatiques et méditerranéennes, proche du Canal du Midi (patrimoine mondial de l’UNESCO), ce petit bijou architectural vaut à lui seul le détour !

Musée Georges-Labit
Musée Georges-Labit
Musée Georges-Labit
Musée Georges-Labit
Musée Georges-Labit
Musée Georges-Labit